Herbier Pandémique

Serie composée de 56 cyanotypes sur papier journal, dimensions variables.

 
Pendant toute la durée du confinement, j’ai collecté articles de presse et végétaux dans le but de constituer un herbier immatériel, superposant l’actualité de la pandémie à la nature qui m’entoure.
 
Harmonisées par la technique du cyanotype (procédé permettant la réalisation d’empreintes sur papier photosensibilisé) les images que je créees tentent d’insuffler un souffle poétique à notre quotidien. L’angoisse et l’inquiétude suscitées par la presse journalière, se fondent peu à peu dans l’abstraction du papier bleuté au profit d’une certaine sérénité.
 
Formées lentement au contact du soleil, les planches de cet herbier renouent avec la matérialité de l’image, le hasard et la notion de temporalité si intrinsèque au médium photographique. Un rapport au temps qui rappelle celui du confinement. Cette attente pesante que l’on a vécu chaque jour pendant deux mois du 17 Mars au 11 Mai 2020.