Robert est d’origine catalane, né à Céret. Il a travaillé comme douanier toute sa vie. Enfant, il se souvient avoir observé avec envie des agents de la douane partir en expédition nocturne dans la montagne. Cette scène restera gravée dans sa
mémoire jusqu’à sa majorité lorsqu’il se décide à exercer ce métier qui pour lui a toujours été synonyme d’aventure et de liberté.
Il débute sa profession dans l’extrême nord de la France avant de revenir s’installer dans les Pyrénées Orientales, poussé par le besoin vital de retrouver sa montagne.
Rattaché à la commune d’Arles sur Tech, il a travaillé à partir de 1993 comme douanier volant sur un territoire allant du Perthus au col d’Ares. Déposé enhélicoptère, il patrouillait à pied la crête frontière afin d’intercepter trafics et passages
clandestins. Mais son combat le plus fréquent était de lutter contre la
migration volontaire ou involontaire du bétail local qui indifférent au partage des terres transitait entre la France et l’Espagne sans se soucier des lois. Lorsqu’en pleine
montagne il se retrouvait nez à nez avec des chevaux ou des vaches égarés, Robert et ses collègues devaient alors mettre en place toute une opération de contrôle et d’identification qui pouvait s’avérer plus ou moins complexe selon le degré de coopération des animaux.